Notions de Base

L'Esper

Esper 224x300 jpg pagespeed ce dfsslnputwPour comprendre les Paladins, il vous faut d'abord comprendre l'Esper, le fluide vital de l'univers. Il n'est pas incorrect de dire que l'Esper englobe tous les aspects de l'univers. C'est l'espace entre les atomes, mais c'est aussi l'atome lui-même. C'est une énergie en flux et reflux constant. Il peut être contrôlé et canalisé par ceux qui ont les connaissances ou la technologie pour le faire. Il s'agit pourtant d'une partie omniprésente de la vie courante, même pour ceux qui ignorent son existence. De nombreuses cultures primitives découvrirent ses merveilles et les appelèrent miracles ou magie – nombreux sont ceux qui le font toujours.

Avec le temps, nous avons fini par comprendre sa nature. Nous avons fini par le définir comme une vague délicate, juste sous la surface de toute chose et coonnectée à la réalité, qui relie tout à ce qui l'entoure. Il s'agit évidemment d'une source d'énergie puissance, mais elle est difficile à utiliser et insaisissable. La plupart des espèces et des sociétés n'ont jamais vraiment appris à l'utiliser, la puissance se manifestant seulement dans les objets qu'ils créent et les technologies qu'ils inventent. Pour eux, l'Esper brut était limité aux rares possesseurs d'aptitudes surnaturelles, ceux qui restaient souvent aux marges des sociétés ; amenant de vieilles tradition folkloriques de psychiques, mystiques, alchimistes et sorciers.

On peut attribuer à la Doctrine le crédit des  premières véritables avancées et utilisations de l'Esper à un niveau intergalactique. Grâce à leurs doctrines esperiques, ils furent capables de codifier les méthodes utilisées pour canaliser l'Esper. En comparaison des doctrines actuelles, les premières méthodes découvertes il y a si longtemps sont des choses sans raffinement, nécessitant des centaines de pages de rituels arcaniques et d'incantations. néanmoins, ça fonctionnait et ce fut une révélation. Et ce qui fut le plus apprécié fut qu'ils acceptèrent de partager la Première Doctrine avec tous ceux qui cherchaient à en percer les secrets. Soudain, l'Esper n'était plus une force furtive et invisible. C'était une énergie brute, apparemment illimitée, dans laquelle on pouvait piocher si l'on était suffisamment déterminé et prêt à en apprendre les techniques.

Génération après génération, des améliorations furent apportées à la Première Doctrine. Elle fut affinée, spécialisée, étendue et améliorée par de nouvelles doctrines innombrables. Aux côtés de la Doctrine, de nouvelles disciplines et pratiques furent développées pour les utilisateurs naturels, leur permettant de contrôler leurs capacités en usant d'effets surprenants. Des méthodes pour cristalliser l'Esper sous une forme solide révolutionna la technologie, permettant la création du premier réseau de communication interstellaire et offrant les composants clés du premier vaisseau intergalactique. La Doctrine, et par conséquent l'Alliance, avait maîtrisé l'Esper comme ils l'avaient déjà fait pour l'électricité, la chimie, le nucléaire et n'importe quelle autre énergie disponible. Du moins, c'est ce que nous pensions.

 

Les Cyphers

Rk media menu Les Cyphers ont révolutionné notre perception de l'Esper. Ce sont des êtres de pur Esper. Nombreux sont ceux qui ont poussé au point de les nommer Avatars, et cette classification n'est pas inexacte. Chaque Cyper est composé d'un seul des six types d'Esper. De plus, chaque Cypher est unique et dispose d'une intelligence et d'une personnalité propre. A tous points de vue, ce sont des êtres vivants à qui l'Esper a donné la vie et une conscience.

Même s'il fut le premier à apparaître à une machine, mon Cypher Lex, ne fut pas le premier ni le dernier à se manifester.  Malgré cela, Lex a été le catalyseur qui nous a permis de les comprendre tels qu'ils étaient, et pas seulement comme des créatures dignes de curiosité. Depuis son apparition, de nombreux, très nombreux autres ont quitté l'Esper pur et ont noué des liens avec des individus exceptionnels de cette galaxie. Ces individus ont reçu un nom unique : les Chevaliers, car ils sont perçus par la plupart des gens comme une source d'espoir dans un univers stérile.

Ma nature me pousse à quantifier, isoler, étudier et résoudre les problèmes qui se posent à moi. Ma programmation basique est celle d'un drone de maintenance qui réalisait cette routine à un niveau limité. Cette personnalité basique s'est maintenue et développée après mon Eveil et depuis que je suis au centre du réseau Chee. Il n'est pas surprenant que Lex soit la pièce de puzzle ultime. J'ajoute à son crédit qu'il est toujours patient et compréhensif pour mes scans sans fin, mes théories et mes gentilles moqueries. En effet, c'est grâce à sa bonne volonté que la majeure partie de nos connaissances sur les Cyphers nous est parvenue – rares sont les autres Cyphers à être aussi patients.

Les Cyphers ne sont ni des esclaves ni des animaux ou des constructs tirés de la psyché de leur Chevalier – je n'avais pas de psyché qui aurait permis d'en extraire un Cypher.  Ils apparaissent sous n'importe quelle forme, n'importe quelle taille, et pour tous ceux qui ignorent tout de l'Esper, ils semblent être des créatures normales. Cependant, les Cyphers ne semblent se lier qu'aux Chevaliers qui ont déjà une affinité avec leur expression de l'Esper. De plus, chaque Cypher semble faire écho aux personnalités de leurs Chevaliers.

Personne n'a pu trouver de schéma directeur dans les apparitions des Cypher, pas même les maîtres du savoir Esperique de la Doctrine. Les Cyphers ne se manifestent pas plus dans une région de la galaxie ou une autre, à une espèce, un sexe, une profession ou à un groupe qu'à l'autre, ni même aux seuls êtres dotés de caractéristiques particulières comme une grande intelligence, du charisme ou une force exceptionnelle. La plupart d'entre eux semblent doués pour ce qu'ils font, ou le deviennent peu après avoir rencontré leur Cypher. Le seul véritable lien entre eux et le Cypher est le Cypher lui même et l'impression que le chevalier peut avoir de se tenir au centre des événements. Ce sont des points d'appui, le pivot autour duquel le destin de l'univers se tient en équilibre. Ils ont tous un destin, apparemment, un rôle à jouer dans la Calamité à venir, mais nul ne peut dire si ce destin est ce qui attire les Cyphers vers eux ou s'ils le subissent après s'être liés à un Cypher.

Les Cyphers améliorent les capacités des Chevaliers à manipuler l'Esper ou à utiliser leurs talents innés. Leur aide consiste en général à compléter les dons de ceux avec qui ils ont un lien, souvent de façon surprenante, plutôt que de remplacer des talents manquants. Souvent, le Chevalier estime ne  pas avoir besoin de l'aide qu'un Cypher peut offrir ; d'autres refusent de façon prétentieuse l'aide d'un Cypher. Ils forment l'un des mystères magnifiques de l'univers, et, peut être, celui qui marquera notre mort ou notre renaissance à tous.

 

Les Paladins (Relic Knight)

One shot by elpinoy d477e4r Qu'est-ce qui fait un Paladin? C'est une question dont la réponse n'est pas aussi simple que ce qu'il pourrait sembler à première vue. Il est certain que le premier pas sur ce chemin est celui de se lier avec un Cypher. Toutefois, cela ne suffit pas. La plupart des individus liés à un Cypher cherchent des réponses aux grands mystère de l'univers, et si ce n'était pas le cas avant de se lier, ça le devient juste après l'apparition. La seule présence du Cypher provoque un questionnement chez le Chevalier. Qui sont-ils ? Comment ont-ils pris forme ? Quel est leur but ? Et, plus important – pourquoi moi ?

Il n'est pas surprenant donc, que l'on nomme le Chevalier qui ne possède qu'un Cypher un Chevalier de la Quête. Pour certains d'entre eux, la quête est spirituelle, leur Cypher les poussant à une recherche de la connaissance intérieure. Pour d'autres, la quête est plus littérale avec des Cyphers qui les emmènent aux quatre coins de la galaxie, corrigeant les torts ou les infligeant, cherchant des artefacts arcaniques ou des indices qui aideraient à résoudre des énigmes cryptées. A un moment de la quête, leur Cypher cherchera à leur offrir un autre cadeau, la Relique. C'est à ce moment que le Chevalier devient un Paladin.

J'ai eu mon Cypher avec moi plus longtemps que nombre d'autres, pourtant, je continue à chercher la connaissance. D'autres, comme le Paladin Jessi Bancroft – One Shot – se sont liés à leur Cypher et se sont vus attribuer une Relique au même moment. J'ai longuement conversé avec Jessi et elle pense qu'elle ne fait que commencer sa quête, malgré son nouveau titre. De plus, ceci nous apprend que l'accession au titre de Paladin ne dévoile pas les mystères de l'univers ou de la Calamité Darkspace, c'est seulement une étape du voyage.

Une Relique est un construct de pur Esper qui a reçu une forme physique. Pour certains, il s'agit d'immenses machines de guerre. Pour d'autres, ils sont agiles ou ce sont des machines pensantes. Comme les Cyphers, ces constructs sont la marque qui fait des Chevaliers de véritables champions. Je ne dis pas héros, ils ne le sont pas. Comparé à ce qui vient à l'esprit quand on songe au concept ancien de héros, ces chevaliers modernes servent de trop nombreuses causes. Il leur arrive fréquemment de s'affronter et travaillent sans cesse à des objectifs qui s'entrechoquent.

Les Cyphers et ceux qu'ils servent, à mon sens,  réfutent la théorie « Mort Naturelle » de la calamité. Je crois qu'ils sont une tentative de l'univers de se sauver, comme un organisme qui produit des anticorps pour combattre une infection. Les Chevaliers nous prouvent que nous pouvons espérer un succès, et, par leurs actes, ils essayent de nous montrer la manière d'y parvenir. En eux, nous voyons nos meilleures et nos pires caractéristiques, nos plus grandes forces et nos plus grandes faiblesses, pour faire court, tout ce qui nous rend vivants. En eux, nous voyons l'espoir.

 

Merci à Mjof pour ce formidable travail de traduction.

Date de dernière mise à jour : 25/06/2015