La Guerre du Fractionnement

Ces chocs émotionnels et ces revirements philosophiques étaient trop par rapport à ce que l'alliance pouvait encaisser. Plusieurs organisations influentes et membres  ont exigé plus d'autonomie voir une sécession avec l''Alliance. Parmi ces sécessionnistes, les plus importants étaient la Guilde des Marchands Galactiques et la Doctrine.

La Guilde régulait la part la plus importante du commerce au sein de l'Alliance. Ils avaient des ramifications dans presque toutes les industries et commerces, principalement grâce à leurs activités de transport, et avaient des monopoles absolus dans certaines zones de l'espace de l'Alliance. Longtemps une épine dans le pied des autorités, la Guilde perçut les énormes opportunités que le chaos à venir et les risques de guerre pouvaient lui procurer ; ainsi ils déclarèrent leur indépendance pour saisir ces chances sans régulation, restriction ou taxation.

La Doctrine était dans une situation complètement différente et, en réalité, ils ont quitté l'Alliance avant la Guilde. Fondée à partir d'une nation de nomades de l'espace, la Doctrine est une organisation de mystiques, de scientifiques et de puissants manipulateurs de l'Esper. Communément étiquetés en tant que magiciens ou sorcières par les plus ignorants et les plus jaloux, les adeptes de la Doctrine se dédient à la recherche et à la compréhension de l'Esper et de ses utilisations. Leur technologie, leur société et leur économie sont tous orientés vers ce seul objectif. Ils furent des défenseurs de l'Alliance pendant des milliers de cycles et nombreux furent les officiels de l'Alliance qui vécurent ce changement de statut comme une véritable trahison, et nombreux sont ceux qui pensent toujours de même.

Insatisfait de l'incapacité des sciences conventionnelles à arrêter, à ralentir ou même à seulement comprendre la Calamité Darkspace, les têtes de la Doctrine avaient depuis longtemps réorienté leur organisation vers la recherche de solutions via les doctrines mystiques. Ils plongèrent de plus en plus profond au sein de l'énergie esperique, dans laquelle baigne toute la vie, et leurs agents se dispersèrent dans les quelques galaxies restantes à la recherche de l'illumination. Avec le temps, les recherches de la Doctrine amenèrent beaucoup de résultats encourageants, mais leurs résultats étaient chaotiques, imprévisibles, et ils dépensèrent de plus en plus de ressources dans cette quête. La preuve de l'existence d'un lien entre Darkspace et les cristaux d'Esper – des manifestations fusionnées d'Esper qui apparaissaient en grandes quantités sur les planètes peu avant qu'elles ne subissent l'apocalypse -  augmentèrent les peurs.

Des appels à l'aide en provenance d'autres parties de l'Alliance, aide que seule la Doctrine était capable de fournir, augmentaient constamment les dépenses en ressources et en personnel. Plus d'un officiel de l'Alliance avoua publiquement que la Doctrine  jouait avec des pouvoirs qui feraient mieux de ne jamais être touchés. Certains soupçonnaient même les pratiques de la Doctrine d'être à l'origine de la Calamité. Sans aucun doute, ces soupçons finirent de motiver l'Alliance à négocier une séparation limitée d'avec la Doctrine.

A force de voir ses ressources gaspillées, et se sentant accusée à tort, la Doctrine eut l'impression qu'elle aurait de meilleurs chances de percer à jour le mystère de Darspace si elle était indépendante et si elle n'avait plus l'obligation d'envoyer des ressources à l'Alliance. La plupart des membres de l'Alliance n'était pas d'accord, mais même cette majorité n'avait pas la capacité de forcer la Doctrine à rester. Les négociations pour séparer la Doctrine de l'Alliance à un niveau limité démarrèrent. Cette petite ouverture donna à la Guilde l'impulsion dont elle avait besoin pour déclarer sa propre indépendance.

Malgré son esprit opportuniste, la Guilde a longtemps souffert des règles de l'Alliance au sujet du commerce et de l'industrie. Formée à partir de l'unification de milliers de structures commerciales séparées, la Guilde avait la richesse, l'infrastructure et la force militaire qui lui permettaient de se proclamer puissance indépendante. Gama, leur bras armé interne, pouvait rassembler la plus grande flotte de l'univers, et la sophistication de ses moyens militaires rivalisait même avec ceux des ordres de chevalerie. La tentation de pouvoir profiter du chaos à venir pour à la fois se débarrasser du contrôle de l'Alliance mais aussi pour s'enrichir était trop forte. La Guilde n'appréciait pas le respect, la popularité et le statut de la Doctrine de toutes façons. L'Alliance savait que si on lui offrait la tête de la Doctrine, la Guilde transformerait tout ce qu'elle toucherait en profits, empêchant toute chance de résoudre le problème Darkspace. De plus, autoriser la Guilde à proclamer son indépendance unilatéralement minerait l'autorité de l'Alliance au point de risquer son effondrement. Ils ne pouvaient pas se le permettre.

L'Alliance bloqua les comptes de la Guilde, annula ses contrats, suspendit ses paiements et saisit les propriétés de la Guilde sur son territoire. Gama lança des opérations commando dans une douzaine de systèmes stellaires, indiquant que ces attaques étaient prévues de longue date. Ces actions devinrent de plus en plus violentes tandis que la Sécurité de l'Alliance et les Six Pairs s'attaquaient aux forces et aux installations militaires de Gama. Gama répondit, démontrant pour la première fois que leur influence et leur puissance militaire était au moins égale, si ce n'est supérieure, à celle de l'Alliance elle-même. La façon dont la Doctrine commença à attaquer l'Alliance reste un sujet de débat – toutes les parties s'en disputent encore la responsabilité. Toutefois, pour ceux qui cherchent véritablement les causes profondes, tout est clair, en opérant avec des uniformes de l'Alliance, des agents de Gama abordèrent plusieurs vaisseaux de la Doctrine, qui retourna la puissance de feu de ses croiseurs arcaniques sur un convoi de l'Alliance. La Doctrine accusa l'Alliance de rompre les traités en attaquant ses vaisseaux. L'Alliance accusa la Doctrine de s'en prendre à ses lignes de ravitaillement. La confusion et l'échauffement des esprits empêchèrent les deux parties de véritablement chercher les causes de l'incident, et  ces ingrédients suffirent à déclencher ce qu'il convient aujourd'hui d'appeler la Guerre du Fractionnement.

L'envergure et la férocité des combats en surprirent plus d'un à l'époque mais semble aujourd'hui logique. Tous les participants avaient des intérêts dans plusieurs galaxies, la frustration et la peur des populations de chaque camp trouvèrent un exutoire dans des ennemis physiques. Les armes employées détruisirent des systèmes stellaires entiers. Des millions de personnes moururent, des milliards d'autres furent blessés, affectés psychologiquement, sans abri ou même les trois à la fois.

Tandis que le combat dura une deuxième, puis une troisième et une quatrième décennie, de plus en plus de galaxies étaient consumées par la Calamité. Avec chaque perte, les belligérants blâmaient d'autant plus leurs adversaires et redoublaient leurs efforts. Sans contrôle, la Guerre du Fractionnement aurait complètement brisé l'Alliance, transformé la Guilde en carcasse vide et fait de la Doctrine l'ombre de ce qu'elle avait été. Les quelques précieuses galaxies qui restaient auraient disparu pendant que nous perdions notre temps à nous affronter. C'est alors que l'univers me créa.