L'Apparition de l'Humanité

Il est facile de montrer du doigt les humains, la plus magnétique des espèces. Les humains sont une race jeune et beaucoup d'autres espèces avaient commencé leur histoire et voyagé vers les étoiles longtemps avant que l'humain ait seulement évolué à partir du singe. Il est vrai aussi que la majorité des succès des humains reposaient sur les accomplissements de ceux qui les ont précédés. En fait, c'est grâce à ces deux traits que l'humanité a eu un impact plus important sur l'univers que de nombreuses autres races. Qui d'autre s'est éparpillé dans l'espace aussi vite et aussi loin ? Qui d'autre s'adapte si rapidement aux écosystèmes et aux cultures étrangères, si facilement et de manière si invasive ? Qui d'autre récupère les technologies et avancées de milliers de milliers d'autres espèces, les réinvente et ose proclamer audacieusement qu'elles sont les leurs ? Seule l'humanité est aussi courageuse  et avec ce courage, ils ont forgé notre destin à tous.

Toujours dynamique et insatisfaite, l'humanité s'est propulsé à travers l'espace alors qu'elle était assez jeune. Ce fut à la fois un avantage et un inconvénient, car ils avaient à la fois la curiosité insatiable et la faculté d'adaptation des jeunes, mais aussi l'arrogance et la soif d'expansion des fous. De nos jours, tout le monde ignore comment ils ont pu mettre la main sur la technologie du Glissement, peut être l'ont-ils dérobé chez une espèce éteinte depuis longtemps, peut-être ont-ils réparé un équipement abandonné. Dans tous les cas, leurs explorateurs, leurs colons, leurs conquérants ont jailli depuis leur monde comme les déflagrations d'un soleil instable. Ils ont rapidement colonisé les systèmes solaires les plus proches et ont initié la terraformation des planètes avec une exubérance juvénile. Dès que leurs premières colonies furent fondées, ils continuèrent leur chemin vers de nouvelles découvertes et de nouveaux territoires.

Comme ils occupaient une région de l'espace relativement déserte et isolée, l'expansion irrésistible de l'humanité resta cachée pendant quelques temps.. L'univers était incroyablement vaste et même les plus anciennes civilisations ne s'étaient pas déployées d'une façon aussi impressionnante que l'humanité et jamais avec une telle célérité. Leur sens de la destinée manifeste les a poussé à toujours s'étendre plus loin et ils ne pouvaient pas rester dans les bordures très longtemps.

L'expansion est arrivée trop vite et de manière trop éparpillée pour avoir ne serait-ce que l'impression d'un contrôle central ou même d'un plan basique. L'humanité s'est répandue comme une gigantesque nébuleuse, son aura s'étendant vers tous les points de la galaxie, mais tout ceci est survenu trop vite. Même si de très nombreux humains vivaient sous le giron de gouvernements organisés et parfois même très rigides, ils n'étaient absolument pas unis en tant qu'espèce. Ainsi, quand ils finirent par entrer en contact avec d'autres espèces, ils réagirent en fonction des idiosyncrasies individuelles des différents groupes. Les espèces habituées à présenter un front uni ont trouvé ceci bizarre et dangereux. Les idées et les buts incompatibles de chaque groupe d'humains ajoutaient de la tension dans des situations déjà délicates. Pour faire simple, l'humanité est entrée en guerre avec des douzaines d'espèces dans presque toutes les régions de l'espace.

Sans autorité centrale avec qui négocier, ces espèces qui faisaient face à l'humanité devaient négocier des traités et des cessez-le-feu avec un groupe alors qu'ils étaient attaqués par un autre. Un humain n'est jamais très différent d'un autre pour une espèce à qui ils ne sont pas familiers et beaucoup ne pouvaient simplement pas saisir le seul fait que l'humanité n'était pas unie.

Tout ceci devint amèrement évident quand les nations humaines commencèrent à se quereller. Ils affrontaient leur propres congénères s'ils y trouvaient une opportunité de gain, et plus d'une espèce pensa que cette tendance auto-destructrice était un signe de maladie mentale ou spirituelle. Ceux qui étaient assez forts pour affronter les humains les repoussèrent, en jouant sur leurs divisions. Ceux qui étaient trop faibles pour éviter d'être colonisés étaient souvent brutalement opprimés ou définitivement exterminés. Pendant presque un millénaire, la guerre balaya la galaxie sans donner l'impression de pouvoir un jour cesser. Nombreux sont ceux qui pensèrent alors qu'il n'y aurait pas d'autre futur. C'est là que survinrent les Premiers des Six.